mardi 14 juillet 2015

Aristotle and Dante Discover the Secrets of the Universe - Benjamin Alire Saenz

Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n'ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais... C'est donc l'un avec l'autre, et l'un pour l'autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l'univers.

  • Titre VF : Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers
  • Auteur : Benjamin Alire Saenz
  • Éditeur : Simon and Schuster (VO), Pocket Jeunesse (VF)
  • Année de parution : 2012
  • Nombre de pages : 359 pages
♥♥♥
ou 17/20

Une couverture du tonnerre. Des avis unanimes. Un résumé intrigant. Comment résister à Aristotle and Dante alors qu'une vague d'admiration pour ce livre déferlait sur Internet ? Il ne m'a donc pas fallu des siècles pour ajouter ce livre à ma PAL, ni pour le ressortir de là quand j'ai su que je devais me trouver un bouquin à analyser pour mon cours d'anglais. Je ne sais pas, j'avais l'impression que j'aurais beaucoup à dire sur cette histoire... 

Cette histoire, c'est celle d'Aristotle Mendoza, 15 ans. Il semblerait bien que l'été 1987 n'ait rien à offrir à cet adolescent blasé par la vie chaude du Nouveau-Mexique. Il n'a pas d'amis, il s’ennuie à mourir. C'est ainsi que sa mère le pousse à aller à la piscine municipale, question qu'il puisse se faire des amis. Il y rencontre alors Dante, un jeune en tout point son opposé. Dante est amoureux de la vie et s'émerveille de tout. Il est malgré tout un peu en marge de la société, comme Aristotle, et les deux jeunes hommes se lient bien vite d'une amitié profonde, voire même d'un peu plus d'un côté... Ensemble, ils entreprendront de découvrir petit à petit les secrets de l'univers.

Que dire de ce livre ? Il est merveilleusement original, c'est bien l'un de ses plus grands points forts. Des romans dits Coming-of-age, il y en a eu des tonnes, mais aucun n'a abordé le sujet de cette façon, avec autant de poésie et de petits détails qui font toute la différence. J'ai adoré l'ambiance. Le contexte géographique et l'époque (ainsi que l'écriture, assurément) contribuaient à créer cette ambiance calme et relax typique aux régions chaudes d'Amérique centrale (et fin des États-Unis...). On s'y serait cru, tant l'ambiance était terre-à-terre et honnête. 

Malheureusement, le roman comportait quelques longueurs qui pouvaient parfois se montrer ennuyeuses. Certes, elles sont là pour nous montrer l'ennui d'Aristotle, ce qui marche à merveille, mais n'empêche que j'attendais un peu plus à certains moments. Bref, Aristotle and Dante n'est pas le roman à choisir si vous cherchez de l'action étonnante et du suspense insoutenable, loin de là. Néanmoins, on finit par s'y faire une fois qu'on rentre bien dans l'histoire et qu'on comprend que la beauté de l'histoire n'est pas dans son action mais dans les petits détails.

Le développement psychologique des personnages dans ce roman saura vous éblouir par contre. La présence de personnages forts était essentielle à ce roman, sans quoi il n'y aurait pratiquement pas eu d'histoire. C'est vrai quoi, l'histoire raconte l'évolution psychologique de nos deux protagonistes... Et quelle évolution d'ailleurs ! On comprend vite qu'Aristotle a beaucoup plus de conflits intérieurs qu'il ne voudrait bien le laisser paraître. Il se sent tellement seul, il EST seul, sa famille est pleine de sombres secrets dont personne ne veut parler... Il est perdu dans l'univers et il sait que personne ne le comprend, même pas lui. Par moment, son ennui constant et sa frustration me faisaient penser au personnage d'Holden Caulfield dans The Catcher in the Rye. Dante lui me semblait tellement... Innocent. Pas dans le sens négatif, juste dans sa façon de voir la vie. C'était touchant. Bref, ils étaient tous les deux très humains et intègres. C'était simplement beau.

Benjamin Alire (vous voyez, même son nom indique que vous devez lire ses livres :P ) Saenz a un style tout à fait unique. Il écrit des phrases minuscules qui forment des ensembles pourtant tellement poétiques. Tout le livre est plein de sens et j'ai l'impression qu'on pourrait en dégager des sentiments différents à chaque relecture. Vraiment, j'ai été charmée en tout point. La seule chose que je pourrais reprocher à l'auteur est peut-être le manque d'émotions brutes. N'allez pas croire que je n'ai pas été chavirée par ce roman, mais disons que l'émotion était tout aussi subtile que l'action. Pas de quoi pleurer toutes les larmes de mon corps ou balancer le bouquin à travers la pièce, loin de là. Je dois avouer que je m'attendais à un peu plus sur le point émotionnel.

Pour finir, Aristotle and Dante est un roman inoubliable et charmant, mais peut-être pas autant que ce à quoi je m'attendais, ce qui peut être la cause de ma mini déception. Plusieurs en parlaient comme étant leur nouveau livre préféré et ça n'a pas été mon cas (j'ai aimé, mais pas à ce point), alors... Cependant, si j'attendais quelque chose du roman, je dois dire que j'avais également bâti mon idée par rapport au déroulement et que j'ai finalement été agréablement surprise par la tournure des événements ! En tout cas... Lisez-le et vous verrez ♥

Merci à Interforum Editis Canada pour m'avoir 
envoyé la version française de ce livre !

16 commentaires:

  1. Réponses
    1. Alors on est deux :) ! Pas de gigantesque coup de cœur, mais c'est un excellent livre...

      Effacer
  2. Je vois ce que tu veux dire dans ta conclusion : j'ai très envie de le lire, mais je vais attendre de voir ce qu'il donne pour ne pas risquer d'être déçue :)

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Et, qui sait, peut-être que tu vas encore plus l'aimer en le lisant de cette façon :D !

      Effacer
  3. ♥♥♥
    Ça ne devient pas non plus mon livre préféré, mais j'ai adoré les personnages et la plume de l'auteur.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Oh, je suis tout à fait d'accord sur ces deux points *-* ♥

      Effacer
  4. Un livre qui me tente énormément *-*

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Lance-toi ! (En plus de The Perks of Being a Wallflower... Je suis à blâmer si ta PAL explose :P )

      Effacer
  5. On me l'a offert et j'ai hâte de le lire ! :)

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Bonne lecture ! J'espère que tu aimeras :)

      Effacer
  6. Je ne lis que des bons avis sur ce roman mais j'avoue que je doute encore!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Alors je ne sais pas ce qui te fera changer d'avis ! J'avais tellement vu d'avis positifs avant de le lire que j'ai cru que j'allais en devenir folle si je ne l'achetais pas :P Enfin bref, je te confirme que c'est vraiment un bon livre, même si ce n'est pas LE livre de ma vie ;)

      Effacer
  7. Ce livre à l'air génial, il faut décidément que je me le procure! J'avais entendu FairyNeverland n'en dire que du bien, et comme ton avis est positif, je me dis qu'il ne faut pas que j'attende trop longtemps avant de l'acheter :)
    Merci pour ton article!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Hihi, c'est vrai qu'on entend beaucoup de bien de ce livre sur Internet ^^ En tout cas, si je n'ai pas autant aimé que Justine, je suis du moins d'accord pour dire que c'est un excellent roman ! J'espère que tu aimeras ;)

      Effacer
  8. C'est souvent le problème quand il y a autant d'avis positifs, on a peur d'être déçue ;)

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Exactement ! Ça m'a fait ça avec Eleanor & Park aussi...

      Effacer