jeudi 12 janvier 2017

Le Soleil est pour toi - Jandy Nelson

Noah et Jude sont plus que frère et sœur, ils sont jumeaux, fusionnels. Sous le ciel bleu de Californie, Noah, le solitaire, dessine constamment et tombe amoureux de Brian, le garçon magnétique qui habite à côté. Tandis que Jude, l'exubérante, la casse-cou, est passionnée par la sculpture. 

Mais aujourd'hui ils ont 16 ans et ne se parlent plus. Un événement dramatique les a anéantis et leurs chemins se sont séparés. Jusqu'à ce que Jude rencontre un beau garçon écorché et insaisissable, ainsi que son mentor, un célèbre sculpteur...

Chacun des deux jumeaux doit retrouver la moitié de vérité qui lui manque.

Le soleil est pour toi : Nelson, Jandy
  • Titre VO : I'll Give you the Sun 
  • Auteur : Jandy Nelson
  • Éditeur : Gallimard Jeunesse (collection Scripto)
  • Année de parution : 2015
  • Nombre de pages : 480 pages 
Coup de 
(ou 20/20)

Alors je me suis dit qu'il était plus que grand temps de vous parler de mon coup de cœur suprême de 2016, c'est-à-dire ce merveilleux livre qu'est Le Soleil est pour toi. Vous en avez sûrement entendu parler, il était littéralement partout à sa sortie VO. Pourtant, bien que je le savais être un livre chouchou de plusieurs blogueurs, je n'avais toujours aucune idée précise de son contenu, mis à part que l'histoire concernait 2 jumeaux. C'est donc à l'aveuglette que je me suis lancée dans ce roman et.... OH. MON. DIEU. *-* 

Donc, sans trop vous en dire, je vais essayer de faire un petit résumé de cette merveille. En gros, des chapitres du point de vue de Noah (alors que les jumeaux avaient 13 ans), puis de Jude (3 ans plus tard), se succèdent en alternance. Durant l'année de leurs 13 ans, les jumeaux préparent avec leur mère leur portfolio pour être acceptés dans l'une des plus grandes écoles d'art de la Californie. Noah se passionne (et le mot est faible) pour le dessin et la peinture, tandis que Jude s'intéresse à la sculpture, bien qu'elle soit ''moins talentueuse'' que Noah (mais seul ce dernier sait que c'est totalement faux. Il n'y a qu'à voir les femmes de sable qu'elle sculpte sur la plage). Quoi qu'il en soit, Jude a toujours été plus à l'aise en société et plus populaire que Noah, lui qui se fait harceler parce qu'il serait supposément gay (ok, c'est plus qu'une supposition, mais ça, Noah n'oserait l'avouer à personne à part à son nouveau et très séduisant voisin Brian). 

Et nous voilà 3 ans plus tard : Noah n'a jamais intégré l'école d'art, contrairement à Jude. Et ça, personne ne se l'explique. Peu importe, Noah est maintenant aussi hétéro que populaire, tandis que Jude est devenue la fille bizarre qui ne parle à personne. Si Noah n'a pas touché à un pinceau depuis des siècles, Jude décide qu'elle deviendra l'apprentie du célèbre sculpteur Guillermo Garcia. Elle rencontre du même coup le mystérieux Oscar, artiste rebelle très british qui ne la laisse pas indifférente. 

Bon, c'est pas mal ça, même si j'ai l'impression de passer à côté de plein de choses... Parce que cette histoire est infiniment profonde et complexe, dans le bon sens du terme : l'intrigue et l'histoire ont plusieurs couches, elles se composent d'une multitude de détails qui rendent le tout à la fois si réaliste et si éclaté, magique. J'ai refermé ce livre les yeux pleins d'étoiles et de couleurs, avec le même sentiment que si je venais de lire une série de 7 tomes particulièrement prenante, alors que je n'avais lu qu'un seul et unique roman. Vraiment, c'est fou le contenu de ce roman, on a vraiment l'impression de tout traverser avec les personnages. 

Sinon, mise à part sa profondeur, l'histoire comme telle est absolument géniale. Vous allez rire, vous émerveiller, vous fâcher, réfléchir, vous attacher comme jamais et être triste (je n'ai pas pleuré, pour une fois, mais je vous garantis que je ressentais quand même toutes les émotions et plus encore... C'était juste une tristesse différente). Vous allez avoir envie de vous mettre à la peinture ou à la sculpture, corps et âme s'il le faut. Vous allez défiler les chapitres à toute vitesse, car vous voudrez absolument savoir ce qui a bien pu détruire la relation fusionnelle qui unissait Noah et Jude et ce qui pourra bien arriver après. Toutefois, attelez-vous, car les chapitres font entre 75 et... 150 pages, haha ! Ça a d'ailleurs découragé l'une de mes amies. C'est vrai que ça peut-être décourageant, surtout quand l'on aime se motiver en disant ok, encore un chapitre, mais c'est surtout perturbant quand on n'est pas encore rentrés dans le vif de l'action. Parce qu'après, je vous jure, je ne voyais plus passer les chapitres de 150 pages, j'avais l'impression de les lire en 20 minutes. 

La plupart des moments de l'histoire sont grandioses, plus grands que nature, mais aussi faits de petites choses tout à fait crédibles. Je dois déclarer quelques-unes des scènes de baiser les plus parfaites, colorées et explosives de l'univers. Et d'autres scènes à vous déchirer le cœur. Mais vraiment. En tout cas, l'ambiance est fabuleuse. 

Après, il y a évidemment les personnages ♥ Je ne sais pas trop pourquoi, j'ai toujours eu une fascination - malsaine ? - pour les jumeaux, peut-être depuis Fred et Georges. En tout cas, je trouve ces relations tellement adorables, et Noah et Jude n'ont pas fait exception à la règle. Noah était tellement créatif et voir le monde à travers ses yeux fut un véritable plaisir. Et ça, c'est sans compter le fait qu'il était tout simplement a-do-ra-ble et qu'on s'attachait à lui dans le temps de le dire. Sa passion sans limite était inspirante et son esprit futé le plaçait dans des situations... particulières ! Jude est moins sentimentale que Noah, plus terre-à-terre.... Sauf pour ce qui est de sa passion pour l'ésotérisme et sa capacité à voir les fantômes. Sinon, elle était définitivement moins excentrique que son frère, mais je l'ai aussi beaucoup aimée, notamment pour son côté casse-cou, intrépide. J'ai aussi adoré Brian, même si j'avais parfois du mal à le suivre. Sa passion pour l'astronomie était rafraîchissante et il m'impressionnait par son charisme et par son courage... dans certaines situations. Si Guillermo pouvait faire peur au départ, c'était finalement un gros nounours. Je l'ai adoré, son histoire était tellement touchante, elle m'a fendu le cœur. Oscar était probablement le plus intrigant, mystérieux et louche dans ses techniques d'approche, mais c'était également un personnage génial. 

L'écriture était exceptionnelle, brillante, sublime. Surtout pour ce qui est des chapitres de Noah, puisqu'il décrivait le monde comme s'il était un tableau surréaliste. C'était tellement beau, plein de couleurs, de métaphores et d'étoiles ♥ Vraiment, Jandy Nelson a fait un magnifique travail *-* 

En conclusion, ce livre est parfait, je l'adore, OMG, je faaaaangirle ♥ *-* Je l'avais à peine refermé que je voulais le relire. Il m'a d'ailleurs causé une petite panne de lecture pendant quelques semaines, parce que tout avait l'air fade en comparaison. Je vous le dis, ce livre est à mettre dans vos priorités ♥ Bon, maintenant, il ne me reste qu'à lire l'autre livre de l'auteure (Le ciel est partout) et à relire Le Soleil est pour toi 334985742 fois 😭😭.

 Voilà. 

Lisez-le. 

8 commentaires:

  1. Encore un très bon avis pour ce livre... Décidement, je dois rater quelque chose en ne le lisant pas.

    RépondreEffacer
  2. Wahouu, je ne l'ai pas lu, mais cette belle chronique me pousse à l'ajouter à ma Wishlist ! Merci :)

    RépondreEffacer
  3. Eh bien c'est drôle parce que moi ce livre, j'ai eu beaucoup de mal avec. J'ai pas du tout accroché avec les personnages en fait et du coup j'ai trouvé la lecture assez laborieuse :/

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Rooooooow non :'(
      Bon c'est vrai que si tu n'accroches pas aux personnages, tout le reste en dépend forcément, puisque ce n'est pas un livre d'action... Mais quand même, j'ai trop aimé les jumeaux *-* (surtout Noah ♥)

      Effacer